Comment identifier la mérule ?

Mérule

La mérule est un champignon qui se développe en présence d’humidité et de matière cellulosique (en général, du bois non traité, du carton, …). Elle affectionne particulièrement les endroits non ventilés, humides, sombres et relativement chauds (entre 5° et 25°).

Comment la reconnaître ? (1)

La mérule ressemble à de l’ouate épaisse et blanche ou à une toile d’araignée qui vire vers le gris. Des filaments gris argenté d’un diamètre de 6 à 8 mm se développent. Ils peuvent atteindre plusieurs mètres de long. Ils s’insinuent au cœur du bois et peuvent même traverser la maçonnerie. À l’état sec, les filaments deviennent cassants.

Quelquefois, la mérule se manifeste sous la forme d’un champignon mou, visqueux, de un à deux centimètres d’épaisseur et de couleur rouge brun. Il contient des spores de couleur rouge.

Mérule
Album : Mérule

9 images
Voir l'album

Mérule ou pas mérule ?
Donkioporia expansa
Pas mérule !
Il s’agit d’un polypore des caves ou Donkioporia expansa.

 

 

 

coniophora

Pas mérule !
Il s’agit d’un coniophora. Petit cousin de la mérule, il est cependant moins fréquent.

 

 

 

Conditions de développement (1)

  • un taux d’humidité du bois (à partir de 22 %), l’humidité optimale est aux alentours de 35 %, le développement s’arrête à 40 % ;
  • une température entre 20 et 26 °C, la mérule ne résiste cependant pas aux hautes températures ;
  • une atmosphère confinée ;
  • l’obscurité ;
  • vapeurs d’ammoniaque (lieux d’aisance).

Autrement dit, un bâtiment « sain » — clos, couvert, ventilé, etc. — et entretenu — sans fuites de plomberie — est à l’abri de la mérule.

Les dégâts (1)

Les bois nus deviennent brunâtres, s’effritent et partent en morceaux en raison de la destruction de la cellulose. Les bois peints se boursouflent puis se craquellent. Les ramifications peuvent traverser les joints de ciment, les briques poreuses et abîmer ainsi les murs. Bien que la mérule pleureuse puisse traverser la maçonnerie, elle ne peut toutefois pas la détruire. Cette mérule colonise et détruit principalement le bois œuvré (charpentes, escaliers).

Les travaux d’assainissement proposés par Hydrotec

Dans le cas d’une attaque de la mérule, les travaux se déroulent comme suit :

1. Diagnostic

- Repérage du foyer de la mérule

- Diagnostic de la source d’humidité

- Analyse du champignon en laboratoire (par exemple à l’UCL Louvain-la-Neuve)

2. Elimination de la cause du champignon

3. Travaux préparatoires au traitement

- Dépose, évacuation et crémation des bois infestés et adjacents

- Décapage du plafonnage jusqu’à la maçonnerie

- Brossage des murs jusqu’à ce qu’à la disparition des filaments (rhizomes) sur les murs

- Remplacement et/ou renforcement des boiseries contaminées

4. Traitement curatif

- Forage des murs

- Injection du produit fongicide : Hydrothan Basilit B85

- Pulvérisation en surface du produit curatif : Hydrothan Basilit B85 ou Hydrothan Pcx Curattack

Ces deux fongicides sont non toxiques pour l’être humain.

Bibliographie

(1) Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9rule_pleureuse

 

Shuifengzhou |
Lustre Cristal |
Thoiry Immobilier & Sep... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rickievfkb
| Normatudor
| Sisters45location